Challenge Thématik’

PS : I Love you de Cecelia Ahern

51X+0svnuPL._AC_US218_

Catégories : Littérature humoristique

Thème du mois de juillet : Roman adapté au cinéma

Résumé :

Holly et Gerry s’aimaient follement. Ils avaient la vie devant eux. Du moins le croyaient-ils… La mort soudaine de Gerry laisse Holly désespérée. Mais Gerry avait juré qu’il ne l’abandonnerait pas. Son ultime cadeau : « La Liste », dix lettres à ouvrir après sa mort qui, chaque mois, aideront Holly à reprendre pied. Elle comprendra peu à peu que la vie vaut d’être vécue.

Poignant et drôle, tendre et juste, le premier roman de l’irlandaise Cecelia Ahern, best-seller international, est aujourd’hui porté à l’écran avec Hilary Swank dans le rôle principal.

Comédie sentimentale de Richard Lagravenese, sortie en salles le 6 février 2008.

AVIS

J’avais ce roman dans ma PAL depuis longtemps. J’aime beaucoup la plume de Cecelia Ahern. Je n’ai pas hésité une seconde, mon choix était fait. Nous allons entrer dans la vie de Holly qui vient de perdre son mari quelques mois auparavant. L’auteure va aborder des sujets délicats avec beaucoup de délicatesse et quelques pointes d’humour très bien placées. Dès les premières pages, nous percevons la détresse de cette jeune veuve qui va devoir continuer à vivre sans l’être aimé. bien sûr, cela s’avère très compliqué puisqu’elle ne vit qu’à travers Gerry, l’amour de sa vie et les souvenirs qu’elle en garde. Pourtant, son entourage familial et ses amis vont tout faire pour la sortir de cet état de tristesse qui l’habite. Cependant,  au fil des pages notre héroïne va assister au bonheur grandissant de ces deux meilleures amies, Denise et Sharon. Comment ne pas éprouver un sentiment d’envie voire de jalousie face a ce genre de situation ? Holly va s’efforcer de cacher au maximum sa mélancolie. Toutefois, personne n’est dupe ! Gerry a pourtant réservé une « surprise » à sa femme adorée. Il a laissé à son intention quelques lettres avec des instructions bien précises. À quoi cela rime ? Est-ce un simple jeu de piste ? Ou une idée bien précise, afin de venir en aide à Holly ? Même si au départ, cette dernière reste perplexe, elle finit par se prendre au jeu. Et devra ouvrir une enveloppe contenant des instructions à suivre tous les mois. Cette initiative permettra-t-elle de cette jeune femme d’avancer ? de croire à nouveau en la vie ? Le pari est osé, car ne risque-t-elle pas de replonger davantage dans son passé ? Malgré un sujet qui se veut dramatique, l’auteure ne tombe à aucun moment dans le mélo. Elle nous dépeint des personnages hauts en couleur. Nous allons assister à des événements cocasses, à des joutes verbales humoristiques. Au fil du récit, mais aussi grâce à Gerry et à ses amis, notre héroïne va cheminer doucement sur le chemin de son destin. Arrivera-t-elle à faire son deuil ? À se laisser une autre chance ? Sera-t-elle assez forte pour s’ouvrir à nouveau à l’amour ? Une chose est certaine, ses deux meilleurs amis sont comblés par les événements naturels de l’existence. Holly parviendra-t-elle à se laisser porter ? A s’autoriser à vivre tout simplement ?

Une œuvre où se mélange un panel de sentiments. Des personnages attachants, touchants. Que ce soit dans les moments tristes ou heureux, les émotions sont au rendez-vous.

Cecelia Ahern nous emporte dans son récit riche en rebondissements. Elle nous décrit parfaitement les différentes phases et ressentis face a un deuil brutal.

Une belle histoire chargée d’espoir, malgré tout.

 

Extraits et citations :

« Mais je ne suis qu’un chapitre de ton existence, il y en aura beaucoup d’autres. Rappelle-toi nos merveilleux souvenirs, mais n’aie pas peur de t’en faire d’autres. »

 « Elle poussa un grand soupir. Elle devenait tellement hypocondriaque que même  son médecin était malade rien qu’en la voyant. »

« Je ne sais pas si je dois dire « Gerry était » ou «Gerry est ». Je ne sais pas si je dois être triste ou gaie en parlant de lui. »

 « Un deux trois… AU SECOURS ! » hurlèrent-elles en agitant les bras. Puis elles regardèrent les points sur la plage pour voir si leurs cris avaient produit le moindre effet. Personne n’avait bougé. »

 « Certains passent leur vie à chercher l’âme soeur sans jamais la trouver. Jamais. Vous et moi l’avons connue pendant un temps trop court. C’est triste, c’est la vie. »

@Cecelia AHERN

Note 4/5

6 commentaires sur “Challenge Thématik’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s