Challenge contre l’homophobie

Maryse tome 1 de Flore AVELIN

 

maryse---tome-1-871566-264-432

Catégorie : Littérature sentimentale

 

 

Résumé :

Sioban a vingt-quatre ans. Elle est libraire, heureuse, indépendante. Elle a une famille aimante, des amis géniaux et un compagnon. Il est d’ailleurs son seul problème. Il aurait été parfait s’il n’était pas parti vivre en Alsace, supposant qu’elle quitterait tout pour le rejoindre. Maryse quant à elle a environ cinquante ans. Elle est dépressive, alcoolique, instable. Elle n’est devenue que l’ombre d’elle-même. C’était pourtant une belle femme jadis, sensible et intelligente. Elle enseigne le français et l’Histoire dans un collège. Et elle continuera sans doute cette vie si elle ne se fait pas renvoyer avant, à force d’arriver ivre. Elles n’ont qu’un point commun. Ce collège où Sioban était élève, dix ans plus tôt. Où elles se sont connues le temps d’une année sans plus jamais se revoir. Jusqu’à ce soir d’octobre où leurs chemins se rencontrent à nouveau. Sioban ne restera pas insensible face au désarroi de cette femme. Et bientôt, leurs liens naissants les entraîneront sur une pente glissante dont aucune ne pourra repartir inchangée. Laquelle sauvera l’autre et surtout, jusqu’où pourront-elles aller avant de ne plus rien contrôler ?

 

Avis :

Une amie m’a conseillé ce roman et je ne regrette pas ce choix. J’ai découvert Flore Avelin qui a une très belle plume. Elle va nous plonger dans un drame humain. Un sujet tabou qui est très rarement abordé. Nous allons entrer dans la vie de Sioban, une jeune femme de vingt-quatre ans qui a tout pour être heureuse. Pourtant, un jour elle croise par hasard son ancienne professeure de collège. Ses souvenirs remontent à la surface, elle se rappelle que cette enseignante n’était pas toujours bien considérée. Dix ans plus tard, lorsqu’elle l’aperçoit elle détecte rapidement que cette quinquagénaire semble abattue de tristesse… Sioban va réellement être touchée par la détresse qui émane de cette femme. Elle paraît si fatiguée, meurtrie… Au fil des pages, nous allons suivre le parcours de ces deux personnes. Maryse est alcoolique, elle a perdu toute confiance. Pour elle, chaque jour est synonyme de déchéance. Au fil des pages, les rencontres vont se multiplier,  un lien particulier va se nouer entre elles. Sioban va être une main tendue… Maryse parviendra-t-elle à se laisser guider ? Trouvera-t-elle le soutien nécessaire auprès de cette autre femme, si jeune ? L’auteure nous dresse un portrait de la solitude, de la souffrance humaine. Une situation catastrophique qui en ferait fuir plus d’un. Pourtant, notre héroïne va s’attacher à Maryse. Lui redonnera-t-elle l’envie de lutter et de vivre ? Arrivera-t-elle à la faire sourire à nouveau ? Au fur et à mesure,  des révélations vont voir le jour. Ce qui nous permettra de comprendre les raisons qui ont poussé Maryse a  se retrouver dans ce marasme infernal. Sa jeune amie ne va pas baisser les bras, malgré les remontrances, les crises répétées de celle qu’elle s’emploie à aider de son mieux.  Elle va devoir s’armer de patience et ne craindra pas d’être repoussée. Une seule chose est importante à ses yeux : soutenir coûte que coûte cet être brisé qui a connu une existence jalonnée d’épreuves et de malheurs. Leur attachement précieux sera-t-il plus fort que l’adversité ? Le chemin de la reconstruction sera long, mais à deux tout est encore possible. Finalement  « le couple » si l’on peut les nommer ainsi ne sortira-t-il pas plus fort par rapport au combat qu’il va devoir livrer ? Un roman qui dégage énormément d’émotions, des personnages fortement attachants. Maryse est constamment en équilibre sur un fil, l’important pour elle et de ne pas basculer… Sioban aura-t-elle les épaules assez larges pour l’empêcher de tomber ? Une lecture dont on ne peut pas sortir indemne. La détresse, le danger, l’urgence est partout… Cependant, ce sentiment d’amour et de tendresse que partage ces deux êtres sera-t-il suffisant pour les sauver de l’inéluctable ? J’ai passé un excellent moment de lecture et j’ai été touchée par cette histoire émouvante, formidablement bien écrite. Il me tarde de lire le tome deux. 

 

Extraits et citations :

« Je n’aurais rien été d’autre que tous ces gens qui l’avaient laissé sombrer. Et ça, ce n’était pas moi. »

 

« Fais attention Sio. Ce n’est pas un chaton abandonné que tu recueilles. Un être humain, c’est infiniment plus complexe. Et je n’ai pas envie  que ce sois toi qui souffres.»

 

« Perdre sa confiance aurait été un trop lourd tribut.  Est-ce que pour autant c’était une bonne idée ? Sans doute pas. C’était insensé… »

 

@Flore AVELIN

Note 5/5

3 commentaires sur “Challenge contre l’homophobie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s