Prévisions lectures du mois d’octobre 2018

modelle

Les résumés :

 

Docteur Gray de Gaëlle Laurier

Alexander Gray est un docteur urgentiste travaillant au sein d‘un hôpital londonien. Professionnel, froid, protecteur. Que se cache derrière cette façade de glace ? Une blessure ? Des regrets ? Un secret inavouable ? Plus lourd que ce qu’un humain normal pourrait porter ? Pourquoi semble-t-il savoir ce qui se trame à propos des agressions sanglantes dans les rues de Londres ? Et aussi, pourquoi prendre ses jours de pause uniquement au moment de la pleine lune ?

 

Les enfants de Vallabrègue de Gilles Brancati

Deux frères qui ne se sont pas vus depuis 16 ans. Il aura fallu que Sylvan plonge dans le coma pour que Antoine Aille le voir. Revenir sur son passé, sur les forces et les faiblesses qui ont construit les enfants qu’ils étaient dans une Provence encore campagnarde.

 

Séquestrée de Chevy Stevens

« Un suspense psychologique d’une noirceur extrême, dense et suffocant, qui repousse les limites du genre. » Kirkus

« Lorsqu’un psychopathe joue au jeu du chat et de la souris avec sa victime. Un thriller d’une force inouïe. » Lisa Gardner

Annie O’Sullivan, 32 ans, est agent immobilier sur l’île de Vancouver. Par un beau dimanche ensoleillé d’août, alors qu’elle fait visiter une maison à un potentiel acquéreur, ce dernier lui plante le canon d’un revolver dans le dos et l’oblige à monter dans sa camionnette…
Quand Annie se réveille, elle est prisonnière dans une cabane isolée en pleine forêt. C’est le début d’un enfer qui durera plus d’un an : douze mois où le Monstre – comme Annie le surnomme – fera d’elle sa chose. Torture psychologique, abus sexuels… : tout y passera, jusqu’à ce que la jeune femme parvienne enfin à s’échapper.
Pourtant, le plus dur commence pour Annie, qui doit à présent surmonter son traumatisme, réapprendre à vivre normalement sans plus dormir enfermée dans un placard, seul lieu où elle se sent en sécurité, et, surtout, accepter l’effroyable vérité : elle connaît le commanditaire de son enlèvement…

 

Rien que 3 ans de Aurélie Larue-Picard

Juliette n’est plus seule. Entourée… Aimée… Silencieuse… Un joli masque sur le visage.

Eliott n’est plus que colère. Rancoeur. Haine. Elle n’existe plus pour lui.

Quand la vie décide de les réunir à nouveau, leurs sentiments reviennent… et les embrasent… Que cachent-ils ? Quels secrets les dévorent ?

Trois ans se sont écoulés… Trois ans, mais que reste-t-il ?

L’amour passe… La douleur reste…

Au-delà de David de Muriel Martinella

Ceci est une histoire vraie.
J’étais une journaliste à l’esprit pragmatique lorsque j’ai perdu de façon brutale mon jeune frère âgé de trente-cinq ans.
Tandis que le monde s’écroulait, je me suis raccrochée à une annonce : Ina, jeune médium, de façon gracieuse, proposait son aide…
Partagée entre le scepticisme et l’envie d’y croire, je me suis trouvée propulsée dans un monde inconnu, métaphysique, mais fascinant, peuplé de plans astraux, d’êtres de lumière, d’anges ou justiciers, de revenants ou défunts coopérateurs, de signadora ou mazzera en contact avec l’invisible…
Cependant, je ne suis pas entrée, tel l’aveugle dans un mur, dans cette irrationalité.
Chacune des expérimentations avec l’au-delà, rapportées par Ina, chacune de ses paroles prononcées, a fait l’objet d’une analyse critique alors que mon cartésianisme vacillait et que, un à un, se renversaient comme un jeu de quilles tous mes garde-fous.
Pendant six mois, une idée de livre en tête, nous avons correspondu Ina et moi, par le biais du téléphone ou de l’informatique avant de nous rencontrer véritablement en Corse, là où elle résidait.
J’ai enfin pu fouler les lieux, théâtre de la vie spirituelle haute en couleur de ma nouvelle amie, sur lesquels j’écrivais depuis un semestre.
Alors que le livre était sur le point d’être terminé, une entité, appelée Santa Guilia, avec laquelle Ina entretient depuis toujours des liens d’amitié et qui, depuis l’au-delà, orchestre les fils dorés de cette expérience, a remis la rédaction de ce livre en question. Il faudra bien des années avant qu’il ne tombe entre vos mains…

Conduit avec humour et légèreté, ce récit tiré d’une histoire vécue est un parcours initiatique sur les chemins de la spiritualité. Une véritable enquête sur “l’après” qui s’adresse aux athées comme aux convaincus, un livre positif au caractère intime et sensible. La mort, ici, est rapportée de façon lumineuse. Nos chers disparus laissent trop souvent une place incommensurablement vide, vide de cette absence mais également vide de sens… Cela suscite en soi des interrogations, on cherche des réponses… A la douleur d’un frère parti trop tôt, s’ajoute le sentiment de culpabilité face à un geste irréparable. Avec Ina et à travers elle, Miel explorera et avancera sur le chemin de sa spiritualité. Mort, vie étant liées dans le même effluve, la même synergie…

Un récit pur, troublant, universel qui pourrait aider beaucoup d’entre nous à répondre à la si douloureuse question : comment survivre aux êtres qui nous sont chers ?
Traduire aux néophytes les mystères de l’au-delà en langage accessible, tel à été mon pari.

« Comme La vie après la vie du Dr Murphy ou La source noire de Patrice van Eersel, ou les ouvrages de Castaneda qui ont marqué ma génération, Au-delà de David est un livre-référence qui fera date et deviendra un classique. » (Gaëlle Kermen, ancienne critique littéraire à France-culture et à la revue Esprit).

 

Priceless : Inestimable de L.S Ange et Callie J. Deroy

Beau et ténébreux, Stephen va tout tenter pour séduire Émy et la détourner de son mariage qui doit avoir lieu dans quelques semaines. Pourquoi venir bouleverser sa vie et dans quel but ? Quels secrets cache-t-il ? Que veut-il ?

Émy, jeune femme brisée, malmenée, humiliée par cet homme qu’elle va bientôt épouser pour protéger sa mère, ne croit plus en rien. Son destin est tout tracé, mais l’arrivée de Stephen, arrogant, séduisant, va chambouler ses projets.

Entre drame, passion, trahisons et violences, découvrez cette histoire riche en émotions.

Retrouvez également en fin d’ouvrage la nouvelle « Souviens-toi, Camélia… » coécrite par les mêmes auteurs

 

Brackstage de Mary Ves

En s’installant à Los Angeles, Sabrina est déterminée à se concentrer sur son objectif et surtout ne plus se laisser aveugler par l’amour. Jordan, coureur de jupons invétéré n’arrive plus à penser à une autre femme depuis l’unique nuit qu’il a partagée avec Sabrina. Saura-t-il lui prouver qu’il peut changer ? Pourra-t-elle oublier les blessures du passé ? Leur unique nuit restera-t-elle uniquement en Backstage ou l’amour sera-t-il vainqueur ? Attention, silence ! Moteur… Action !

 

Poussière d’homme de David Lelait-Helot

Un récit fait des paroles d’amour d’un homme à un autre quand celui-ci va mourir.

 » Ce dimanche 3 avril, au soir, tes jours d’homme m’ont filé entre les doigts. Au presque commencement de ma vie, je t’ai perdu, toi avec qui je voulais la finir. Nous avions oublié d’être mortels, le temps nous a rattrapés… La voix blanche et la colère noire, j’ai eu beau t’appeler, tu étais déjà parti, loin. Ta vie, minuscule tourbillon de quelques lunes et soleils, cessait là de tournoyer, sur le rivage carrelé, blanc et glacé, d’un hôpital.

Je fais le rêve que l’on nous redonne quelques heures, une poignée d’heures d’une toute petite nuit, ravies entre le tomber d’un jour et le lever d’un autre. Ce ne sera qu’un tout petit moment, le temps de refermer les portes de notre vie ensemble, de nous serrer une dernière fois l’un contre l’autre avant que nos corps volent en éclats. Une minuscule escale pour rattraper ce temps échappé, arraché, et te dire l’après-toi, le sans-toi, la béance à chaque seconde de mes jours, la douloureuse colère depuis ta vie suspendue, l’amour de toi qui me cogne au-dedans. « 

 

Mentis religiosas de Katell Cursio

Nael, Brice et Richard se connaissent depuis l’enfance. Pendant trente ans, ils ont bâti une relation fraternelle. Nael et Jade forment un couple harmonieux. Richard se partage entre sa fille et son travail. Brice enchaîne les conquêtes qui l’éloignent, bien malgré lui, de son rêve d’une vie à deux. Tous les trois imaginaient avoir parcouru d’innombrables choses. Jusqu’au jour où Sylvia s’immisce dans la vie de Brice. Certaines révélations vont outrepasser toutes les suspicions. Les langues se délient, les regards changent, les sentiments s’égratignent. C’est le début d’une spirale infernale.
Cette amitié indéfectible résistera-t-elle à cette valse des non-dits ? Que vont découvrir les protagonistes de cette histoire ? Quand machiavélisme et illusion ne font qu’un, n’importe qui peut être capable du pire…  

Le livre de Baltimore de Joël Dicker

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.

Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012 il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore?

Joël Dicker est né à Genève en 1985. Son premier roman,Les Derniers Jours de nos pères, a reçu le Prix des écrivains genevois en 2010. Il a publié en 2012 La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, qui a obtenu successivement le Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, le Grand Prix du Roman de l’Académie française et le 25e Prix Goncourt des Lycéens.

 

Et d’autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :